WingTsun KungFu

Qu’est-ce que le WingTsun KungFu ?

Une définition simple du WingTsun KungFu.

Le WingTsun est un style de WuShu Chinois (Art de combat), souvent connus sous la dénomination de Kungfu. Ce style a été crée par une femme il y a plus de 350 ans. Il est à la rencontre des style dits internes et externes. Orienté vers l’efficacité dans des situations de self-défense, on peut parler ici d’un des premiers arts martiaux spécialisé dans l’auto-défense, aux stratégies et techniques permettant à une personne plus faible de se défendre contre un ennemi plus fort ou plus grand qu’elle.

Conception du combat

Dans le WingTsun, le combat est vu d’un point de vue plutôt féminin, c’est à dire qu’on ne se base pas sur l’utilisation de la force brute ni de la vitesse. En lieu et place on y utilises la sensibilité tactile et l’intelligence stratégique. Plutôt que de penser mettre K.O un opposant en un seul coup, on y apprends à enchaîner naturellement les coups. Le WingTsun mise plus sur le débordement de notre adversaire par le déferlement que par un coup décisif et définitif.

On y apprends à utiliser la force de l’adversaire et à le toucher en utilisant le meilleur placement et les meilleurs angles possibles, qui nous permettent de le toucher sans se faire soi-même toucher. 

Les mains collantes ou ChiSao

La réaction de base est ChiSao, c’est à dire que l’on va aller à la rencontre des membres de l’adversaire avant son premier coup, afin de pouvoir sentir la trajectoire de ses coups. Un maître de la discipline (ou Sifu) est capable de ressentir jusqu’à l’intention derrière les actions de son opposant. Il utilisera la force qui lui est opposé et ajoutera même sa propre force, ravageant les défenses adverses. Le ChiSao ajoute un nouveau sens au pratiquant du WingTsun, comme l’entraînement permet à l’expert en vins de sentir beaucoup plus de finesses d’arômes.

La distance permettant ChiSao et ChiGerk est très courte. Elle se trouve à la rencontre de la distance de frappe courte (boxeur rapproché) et du clinch d’un lutteur / grappleur. L’Art du ChiSao consiste à garder l’adversaire dans cette distance qui n’est pas vraiment à leur avantage. C’est un exercice d’équilibriste qui demande de la pratique pour être mise en oeuvre. En même temps, personne ne s’est transformé en Bruce Lee en 2 jours…

Être comme l’eau ou Wei Wu Wei

Nous allons, comme un flux d’eau s’écoulant sur une pente choisir les lignes de faiblesse de notre adversaire. Nous utilisons également les excédents de force contre lui-même. Cette attitude agressive/passive (nous avançons mais sans plan préétabli) est typique du Taoïsme qui est le socle philosophique du WingTsun.

Le Flow est également l’état d’esprit qui va le mieux caractériser les pratiquants durant les entraînements, tout particulièrement durant le ChiSao. On ne s’attache à rien en agissant en temps réel. On agit toujours selon ce qui est en train de se passer, et non selon ce que l’on en pense. Juste un plan d’intention de bataille, mais pas d’ordre particulier dans l'exécution. 

Principes théoriques et techniques

En soi le WingTsun est un Art Martial plutôt sobre et assez épuré. Il ne comprends pas beaucoup de techniques différentes, mais beaucoup de manières différentes d’utiliser les mêmes techniques. Sous tendu par des principes solides, il permet au pratiquant d’agir de manière naturelle, efficiente et spontanée. J’ai eu la chance de pouvoir mieux comprendre les principes du WingTsun grâce à ma pratique du Systema. 

Un Art de la Self-défense

L’objectif principal de ce style de Kungfu est mis à ne pas être touché aux parties sensibles du corps, quelle que soit la situation. Ce qui est plutôt raisonnable quand on connaît la prévalence des armes dans la rue. Se faire toucher, que ce soit par un poing américain ou un cutter risque de nous mettre très vite en sale état, voire de nous tuer.

Hors il y a un grand risque de ne même pas voir l’arme dans une vraie situation. Sans rentrer dans les détails, il existe différents phénomènes physiologiques qui vont faire qu’il est raisonnable d’agir comme si nos adversaires étaient systématiquement armés.

 

Les armes du WingTsun sont surtout les bras (mains et coudes), et les jambes (pieds et genoux) utilisés dans des coups courts et vigoureux utilisant la vague comme source de puissance. Ces coups courts sont donnés sans prendre d’élan.

 

Comme précisé précédemment, le WingTsun de par ses techniques et principes va permettre de se défendre face à quelqu’un de plus fort que lui.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, merci de partager cet article si vous l’avez apprécié.