· 

Le Chemin initiatique des Principes

Le Tao du SystemArt

Au début, il y a le Système, c’est la graine qui contient tout en substance, c’est l’initié au début de sa progression. Il sait que la route est longue jusqu’au sommet (Art). Il doit avoir une juste vision (Réalisme), de l’endurance (Durabilité) et apprendre à avancer de manière sûre, efficace et économique (Efficience). 

 

Commence le long chemin de l’entraînement et de l’apprentissage : Alors que l’étudiant apprenait l’Efficience, l’étudiant quitte progressivement la fragilité pour la force, puis il quitte la force (qui a ses limites) pour l’antifragilité. Il fait de l’inconfort une source de bien-être et d’éveil. Cela le transforme en profondeur et il réalise que tout est variant et changeant, à commencer par lui-même et le monde entier (Évolution). Il influence son entourage direct, et les autres élèves encore plus bas sur le même chemin, montrant aux autres ses nouvelles connaissances et aptitudes, rêvant humblement un jour devenir un Maître (Progresser pour Enseigner).

 

Bientôt l’étudiant quitte le brouillard des basses terres, s’élevant pas après pas au sommet de l’Art. En appliquant le principe d’Évolution, il se lie au Flux de la réalité elle-même (Dieu, Tao, Univers ou Réalité) et devient Artiste. Dans l’Art du Combat, l’Artiste est le chef d’œuvre. Cet Éveil est pure Liberté. Cet éveil à lieu à tous les étages de son Être, exaltant sa pleine Sensibilité au TOUT.

 

Cette sensibilité va lui ouvrir une vision totale, globale de la Vie, de l’Homme et de l’Art du Combat (Global, Holistique). L’Artiste, par pure compassion, car il voit désormais les souffrances des autres et comprend que ce n'est que pure illusion. Pour briser cette illusion de souffrance, il va se mettre à Enseigner la Voie du Combat Naturel et devient Enseignant (Enseigner pour Progresser). L’enseignement lui rappellera un fait simple : il n’existe pas de séparation entre le maître et l’élève, ils ne sont qu’UN. L’Enseignant devient alors un Maître, réalisant que les choses les plus simples sont les plus difficiles mais aussi les plus essentielles (Simplicité). Il est alors totalement humble car il n’existe plus de séparation entre lui et les autres. La Simplicité étant une renaissance à la Réalité. Il a alors fait le tour de la roue des principes du SystemArt.

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, si cet article vous a inspiré, merci de me laisser un commentaire sympa juste ci-dessous, et si cet article vous a plu merci de le partager avec le plus grand nombre via les réseaux sociaux! Et restez informés en vous abonnant à notre newsletter. Cet article est un (petit) extrait de mon futur livre sur le SystemArt. Stay Tuned !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0