· 

Sensibilité

La plus grande force prend sa source dans la sensibilité.

Dans le SystemArt, nous avons deux polarités opposées et complémentaires. Plutôt que d'ignorer ces deux facettes, nous les travaillons alternativement et de manière complémentaire, en synergie.

 

La première polarité est la polarité que j'appelle Système et qui correspond au cerveau gauche, qui est rationnel, carré, mental, Yang et logique. Cette facette logique est exprimée lorsqu’on enseigne du micro (détail) au macro (ensemble). On partira d'un détail technique pour aller au principe, de manière séquentielle, étape par étape. Il s'agit de la manière la plus classique de comprendre et d'enseigner les arts martiaux actuellement. C'est un système (méthode) à l'occidentale. Or les ARTS martiaux sont des arts, c'est à dire qu'ils vont bien plus loin que de simples systèmes logiques. Par exemple, le Judo est devenu un système pour s'adapter à l'esprit occidental, alors qu'avant il s'enseignait principalement par imprégnation, par l'exemple et le ressenti.

 

La facette Art est la deuxième polarité de mon enseignement. Cela correspond au cerveau droit, qui est créatif, sinueux, émotionnel, Yin et intuitif. Cette facette intuitive va par exemple enseigner du macro (ensemble) au micro (détail). Il s'agit de la manière ancestrale et orientale d'enseigner les arts martiaux, qui s'enseignaient en petit groupes ou en privé (un seul élève à la fois), c'est ainsi que le WingTsun à été enseigné durant près de 300 ans. Mon constat est que pour réellement avancer dans la pratique martiale nous avons autant besoin de ses deux polarités.

 

"La véritable sensibilité prend sa source dans la force du Cœur, et non pas dans sa faiblesse.” Jean-Jacques de Lingrée

La sensibilité est un des principes de la facette ART, c'est un principe fondamental oublié et étonnant des Arts Martiaux tels que je les enseigne, Il faut d'ailleurs que ce soit une femme Bouddhiste qui ai crée le WingTsun KungFu, ce qui explique un peu mieux pourquoi la majorité des arts martiaux dédaignent ce principe, car la majorité d'entre eux sont de polarité yang, masculine et offensive. Or la sensibilité demande de se tourner vers sa facette yin, féminine et défensive. Nous avons à l'inverse du concept de durcissement, celui de sensibilisation. Si nous voulons coller au moment présent, nous avons besoin d’utiliser notre sensibilité. Mais avant de travailler sur cette sensibilité du corps physique, il nous faut passer au travers des trois principes d'efficience:

 

Est-ce que je respire bien ? (principe de la respiration).

 

Est-ce que ma mobilité et mes déplacements sont corrects ? (principe du mouvement).

 

Est-ce que ma posture et mon alignement sont corrects ? (principe de la structure).

 

Si ces trois points précédents sont corrects, il devrait émerger l’efficience et sa résultante, la tension sélective (relaxation dans l’action) On peut se poser la question suivante : Est-ce que je suis relaxé consciemment ? (principe de la tension sélective). Si vous n’êtes pas relax, travaillez votre respiration, votre mouvement et votre posture. Travailler directement sur la relaxation ne sert pas à grand-chose à mon humble avis…

 

Il existe des exercices spécifiques permettant de travailler la sensibilité tactile et corporelle que nous pratiquons dans le SystemArt. Il faut être très attentif à ne pas confondre exercices et réalité. Ce n’est pas pour autant que ces exercices représentent une application réaliste. Au mieux ce sont des facettes de la réalité.


"La compassion est notre nature la plus profonde. Elle naît de notre interconnexion avec toutes choses." Bouddha


Exercices pour améliorer votre sensibilité tactile et Kinesthésique

Exercice global :

  • L'exercice de céder permet de construire l'intelligence et la sensibilité corporelle de manière globale. C'est un des exercices de base du Systema, sa pratique régulière modifie profondément le schéma corporel et la manière de bouger du pratiquant.

Trapping / ChiSao / ChiGerk :

  • Les différents exercices de ChiSao (mains collantes) permettent de mettre en place des réactions plus spécifiques et de construire une sensibilité tactile de haut niveau, permettant d'apprendre l'usage de la pression constante pour à la fois sentir les failles chez l'opposant et de fermer les nôtres.
  • Les différents exercices de ChiGerk (jambes collantes) permettent d'entraîner la sensibilité tactile au niveau de tout le membre inférieur. De plus c'est un excellent moyen d'améliorer son jeu de jambe, ses déplacements et son équilibre.
  • L'exercice du ChiSao libre regroupe le ChiSao et le ChiGerk, pratiqué de manière libre. C'est un excellent exercice demandant une sensibilité et une adaptabilité de haut niveau.
  • LatSao (jeu de combat libre), exercice intermédiaire entre du sparring de boxe et du ChiSao. Permet de lier les distances de frappe et des mains collantes.

Grappling :

  • Apprendre à réagir au sol aux impulsions données par un partenaire (exercice de céder comme plus haut), mais sans jamais monter plus haut qu’un squat de repos.
  • Combat d’entraide, chaque partenaire place une clé, un étranglement, jusqu’à faire taper son partenaire, puis relâche légèrement sa prise, et celui qui vient de « perdre » doit trouver moyen de retourner la situation à son avantage.

Les différentes facettes de la sensibilité tactile et kinesthésique

  • La présence, c’est le fait d’être là, ici et maintenant. C’est la structure au niveau mental. Prenez l’attention de quelqu’un et vous pourrez en faire ce que vous voulez…
  • La pression, c'est la structure au service de la sensibilité. Cela veut dire mettre une légère pression en direction de l'opposant (en général vers son centre), grâce à elle nous restons protégés et détectons les failles dans la structure adverse. Si nous n’avançons pas quand il y a un vide, il n’y a pas de vraie pression.
  • Coller, c'est garder un contact constant avec l'adversaire. Cela permet de travailler sa connexion avec l'opposant.
  • Céder, c'est la relaxation appliquée. Elle nous protège des excès de notre propre force.

 

Merci de m’avoir lu jusqu’ici, si cet article vous a inspiré, merci de me laisser un commentaire sympa juste ci-dessous, et si cet article vous a plu merci de le partager avec le plus grand nombre via les réseaux sociaux! Et restez informés en vous abonnant à notre newsletter.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0