· 

Mannequin de bois

Et comment rendre sa pratique vraiment utile et réaliste

Qu'est-ce que le mannequin de bois ?

 

Je pense que tout ceux qui s'intéressent aux arts martiaux connaissent le mannequin de bois (Wooden Dummy, Holzpuppe, MukYanChong), ou au moins l'ont déjà vu sur des photos de Bruce Lee. Je vais vous resituer la pratique du mannequin de bois dans la tradition WingTsun et ensuite je vais vous expliquer comment je vois personnellement son usage dans un art martial contemporain réaliste et adaptatif.

 

Dans le WingTsun, le mannequin de bois est une engin d'entraînement permettant de simuler un adversaire particulièrement dur et fort (en fait dur comme du bois). Il comprends trois bras, et une jambe qui permettent des enchaînements aussi bien défensifs qu'offensifs. Il est utile pour nous permettre d'apprendre à bouger librement autour de lui et a sortir de sa ligne de force. Il existe une forme spécifiquement associée, qui a été crée spécialement pour s'entraîner au mannequin de bois de manière sûre (c'est à dire sans trop de risques de blessures).

 

Bien sûr cette forme regorge de techniques et principes intéressants, mais les techniques ont été choisies de manière partiales. Il en résulte une déformation de la pratique qui n'est pas optimale ainsi. Par exemple sur le mannequin de bois traditionnel (bois nu), nous ne pouvons pas exercer des coups de poings, de coude ou de genoux de manière systématique, car le risque de blessures est trop important.

Les désavantage des formes

Comme je l'explique ici, je me suis progressivement détaché de l'usage systématique des formes. Je sais que je vais faire hurler les adeptes du WingTsun traditionnel, ou les formes sont religieusement pratiquées... Mais j'ai évolué et ma pratique avec moi. Mon point du vue maintenant est qu'il faut prendre ce qui est utile (pédagogie, techniques et principes) des formes, sans idolâtrer celles-ci. À moyen et long terme, la pratique systématique des formes (du point A au Z, de manière trop scolaire...) présente plus de points communs avec la pratique d'une chorégraphie ou d'une poésie apprise par cœur que d'un véritable entraînement combatif. Il faut certes commencer par la mémorisation (et il faut même la favoriser...) mais il faut un jour aller au-delà, passer du système à l'Art.

Les problèmes du mannequin de bois traditionnel et de sa forme en résumé :

  • Trop dur, ne permet pas d'entraîner réellement les coups de poings, de coudes ou de genoux.
  • Trop immobile, surtout le modèle mort (fixé au sol)
  • Tao / Forme immuable et forcément inadaptée à tous, car ne prend pas compte de la morphologie ni des préférences personnelles et encore moins des principes de réalité et d'efficience. De plus la forme est un véritable défi de mémorisation pour les débutants (ce qui en soi est une bonne chose...).
  • On apprends une suite de mouvements sans liens entre eux. C'est ce lien qui forme le véritable art du combat.
  • La pratique de la forme tient plus de la mémorisation que de la créativité et de la spontanéité. Or la mémorisation n'a que peu à voir avec l'efficacité martiale. Je m'explique un peu, la mémorisation est importante, mais il ne faut pas se limiter à cela. Tout comme l’alphabète et le vocabulaire sont importants pour apprendre une langue, mais il faut savoir aller au delà pour créer de la poésie ou communiquer efficacement.

Comment rendre la pratique du mannequin de bois utile et réaliste :

  • On ajoute un minimum de protections, de façon à pouvoir frapper de manière réaliste sans déformer les techniques. Voir mes photos sur cette page.
  • On veille à pratiquer sur un mannequin de bois vivant (je m'explique, qui peut bouger, et mieux il bouge, plus nos techniques devront être adaptatives.
  • Rien n'empêche d'apprendre la forme, mais ne pas s'y attacher de manière trop rigide... Personnellement j'enseigne la forme (adaptée au principes de réalisme et d'efficience) et ses multiples variations sous forme de petits sets faciles à mémoriser et qui peuvent facilement se combiner, se mélanger et s'adapter (à nous, à nos besoins particuliers). J'enseigne ces sets durant des petits stages spécifiques. J'y enseigne également comment utiliser la vague pour frapper plus puissamment et absorber les impacts avec le mannequin de bois.
  • En partant de ses sets, il est fortement conseillé de les apprendre correctement avant de pratiquer de manière plus créative. Ils permettent une meilleure mémorisation.
  • Les pratiquants avancés quant à eux doivent plus jouer que de toujours répéter la technique strictement, de façon à stimuler au maximum la créativité. Voir ici les avantages du jeu...
Mon mannequin de bois et ses protections
Mon mannequin de bois et ses protections

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, si cet article vous a donné envie de partager, merci de me laisser un commentaire sympa et si vous avez apprécié cet article, merci de le partager sur les différents réseaux sociaux.

Et surtout rappelez-vous que vous êtes le meilleur spécialiste au monde sur vous-même !

Faites-vous confiance !

Écrire commentaire

Commentaires: 0