· 

Poing fermé ou main ouverte ?

Et comment éviter les blessures les plus courantes en cas de frappe réelle.

Voilà bien un débat qui fait rage depuis la nuit des temps. Est-ce mieux de frapper avec le poing ou avec la main ouverte ?

 

Ma première réponse est très Taoïste (ou Normande ;-) ), c'est que ça dépends. De quoi faut-il prendre compte exactement ? Je dirais simplement qu'il faut que la solution à ce problème soit efficiente.  Je rappelle juste ici que pour qu'une technique soit efficiente, elle doit réunir performance + économie d'énergie dépensée + sécurité.

 

De quoi va t'on devoir prendre compte ?

Nous devrons prendre compte de la cible (même si l'arme naturelle utilisée ne rentrera pas forcément en contact avec la cible, mais risque de rencontrer une autre cible voire un autre objet, il suffit de voir le nombre de blessure au poing résultant d'un contact involontaire avec un objet se trouvant derrière la personne visée...).

 

Nous devons également prendre en compte le type de frappe :

Je distingue les frappes balistiques et les frappes contrôlées.

Les frappes balistiques sont des frappes à longue distance, et la manière dont notre arme naturelle touchera (ou pas) la cible est très aléatoire.

Les frappes contrôlées sont des frappes à courte voire très courte distance (comme dans le trapping, spécialité du WingTsun), et nous pouvons vraiment viser une cible précise. Par exemple nous saisissons la tête de notre adversaire et frappons son nez avec un poing marteau.

 

Frappes à la tête :

(je sais, c'est une grande cible, mais étant mobile, il est assez peu probable à distance de réussir à ne toucher que le nez par exemple) la tête c'est le crâne entre autres, qui est très dur au contact. Or la surface du poing la plus utilisée est les phalanges, c'est à dire de l'os recouvert d'une fine peau... Comparons cela avec la paume qui elle comporte jusqu'à deux centimètres de chair avant l'os. Selon vous, qu'elle arme résistera le mieux? Je n'ai pas besoin de vous faire un dessin, je pense. Et aucun durcissement ne fera pousser une paume sur vos phalanges (mais peut fragiliser votre main en préparant de l'arthrose douloureuse pour vos vieux jours, bref ce n'est pas durable comme méthode d'entraînement). En tout cas, pour toute frappe au visage / tête à distance (balistique), j'utiliserai la main ouverte, et préférablement la paume car c'est la forme la plus solide de la main ouverte. Et si vous êtes un fan absolu du poing fermé, préférez les frappes en poing marteau, évitant ainsi de blesser les phalanges.

 

Frappes au corps :

En règle générale et par souci de simplification, je recommande de frapper au corps avec le poing, même si il existe des zones dures qui potentiellement peuvent blesser le poing. De nouveau je recommande vivement le poing marteau.

 

Dur sur mou, mou sur dur

 

Cette petite phrase résume bien tout ce que je viens de vous dire.

 

Ne frappez pas plus fort que ce que votre corps peut supporter :

C'est un élément essentiel pour moi. Un élément complètement oublié des sports de combat et des arts martiaux. En fait nous frappons trop fort. Beaucoup trop fort pour que votre main supporte le contact avec la cible, particulièrement la tête..

 

Il vaut mieux être précis que puissant. Et il vous faudra ajuster votre entraînement à cela, c'est impératif si vous voulez vous améliorer sur le long terme.

 

Mon conseil pour éviter les blessures dans une frappe réelle : Dans tous les cas favorisez les frappes du poings marteau et de la main ouverte.

 

Avantages du poing

  1. Donne confiance dans nos frappes.
  2. Grande allonge.
  3. Surface plus percutante que la paume (surtout au corps).

Avantages de la main ouverte

  1. Solidité relative (surtout paume et tranchant externe).
  2. Permet des frappes plus détendues.
  3. Permet de mieux sentir l'adversaire au moment de la frappe (sensibilité tactile).

Inconvénients du poing

  1. Fragilité relative (phalanges et dos du poing)
  2. Augmente notre tendance à frapper trop fort
  3. Augmente notre niveau d’agressivité, de tension

 

Inconvénients de la main ouverte

  1. Impression de faiblesse relative
  2. Moins grande allonge (saufs fouets de doigts)
  3. Surface moins percutante et dure que le poings (surtout frappes au corps).

Pour conclure, c'est qu'il s'agit ici d'un faux débat, car la main ouverte et le poing ne sont pas opposés mais complémentaires et devraient être utilisés selon la situation, l'environnement et vos préférences personnelles (vous êtes le meilleur spécialiste sur vous même!).

 

Merci de me laisser un petit commentaire et de partager si vous avez aimé.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Pascal (mardi, 17 octobre 2017 17:40)

    Excellent, merci bcp.

  • #2

    Marcus (mardi, 08 mai 2018 11:55)

    Le plus grand inconvénient de la frappe avec la main ouvert, plus exactement la pomme de la main, c'est qu'il y a une artère (cubitale) qui passe par là, d'où le risque de dissection.

  • #3

    Jérôme Pinard (mercredi, 09 mai 2018 21:05)

    Merci pour vos commentaires, oui il y a un risque à frapper avec la main ouverte, surtout à pleine puissance sur le crâne ou d'autres structures osseuses très solides. Il faut toujours modérer la puissance de ses coup en fonction de la solidité de l'arme corporelle utilisée.